05 64 25 06 32

Contactez directement
un conseiller technique !

Votre panier est vide.

Sous-total: 0 €

Hydraulique

L’hydraulique : sans elle pas de mouvements !

Que seraient nos machines sans le système hydraulique ? Nous serions restés aux modèles mécaniques avec leur croisement de câblage, de poulie de mouflage, de flèches treillis, de portée et de force de levage limitée. Codimatra, spécialiste dans la vente et l'achat de matériels et de pièces détachées d'occassion a sélectionné pour vous une gamme complète de produits hydrauliques de qualité : joint tournant, moteur hydraulique d'avancement, motoréducteur de rotation, radiateur huile etc.

Lire +
Tous les prix affichés sur cette page sont hors taxes

11811 articles

11811 articles

Le circuit hydraulique d’une machine c’est en comparaison avec une autre extraordinaire machine qu’est le corps humain, le circuit sanguin et musculaire du matériel de travaux publics.

La pompe principale, le distributeur hydraulique, ce sont le système sanguin, le cœur de la machine. La pompe permet de produire grâce à l’énergie du moteur diesel, la pression et le débit hydraulique, qui, orienté par le chauffeur depuis les joysticks de sa cabine pilotant le distributeur va amener force et puissance aux vérins de lame, vérins de godet, vérins de flèche.

Vous l’aurez compris, le sang de la machine c’est l’huile hydraulique. Véritable fluide vital, elle assure La transmission des mouvements demandés par l'opérateur via les vérins. Cette huile doit être peu visqueuse, elle est souvent monograde en 10W. Elle permet de limiter l’échauffement des parties mobiles et la cavitation des pompes.

Les pompes, les distributeurs, les VCM, les vérins sont des pièces usinées, de près on parle de micron de tolérance de jeu. Voilà pourquoi il est important de vidanger l’huile, remplacer les filtres régulièrement et inspecter les joints et parties mobiles. Il ne faut pas oublier que le circuit hydraulique fonctionne à des pressions d'environ 350 bars pour une pelle, à un débit de 400 litres à la minute.

Toute particule de sable, de métal, de poussière peut avoir un effet abrasif catastrophique. Il faut savoir qu’une grosse particule de 15 microns peut endommager un jeu de fonctionnement d’une pièce hydraulique dont la tolérance est située entre 10 à 15 microns ce qui représente 10% de la taille d’un cheveu humain !

Aussi les filtres à huile hydraulique constructeurs ont une finesse de traitement à 5 microns. Pour des ajustements aussi pointus, il n’est pas rare que des industriels spécialisés dans la miniaturisation ce soient tournés vers les pièces hydraulique.

C’est le cas de Kawasaki connu pour ses motos hautes performances mais aussi de Rexroth, Poclain, Caterpillar et JCB connu eux pour leur savoir faire en matériels de TP. Un conseil qui vaut de l’or : pensez systématiquement à réaliser une vidange, une dépollution par dialyse et un cycle de fonctionnement avec des filtres spéciaux dépolluants lors d’un remplacement de tout organe faisant parti du circuit hydraulique. Vous économiserez sur la durée de vie de votre circuit et donc de votre matériel.