CODIMATRA exporte ses pièces et machines d’occasion dans plus de 88 pays à travers le monde

Notre Société CODIMATRA a été citée, à l’occasion d’un papier spécial de Sud-Ouest Eco concernant les sociétés lot et garonnaise qui exportent le plus. En effet, CODIMATRA exporte ses pièces et machines d’occasion dans plus de 88 pays à travers le monde. Ce qui représente désormais 40% de notre chiffre d’affaire.

L’économie circulaire, l’ADN de l’entreprise CODIMATRA

« Nous sommes dans une démarche d’économie circulaire : notre produit de base est un produit fini » précise notre président Philippe Kowalyk. La spécialité de CODIMATRA, c’est la pièce détachée d’occasion. L’entreprise a pris en 2007 un virage national et international pour s’imposer comme le leader européen de la pièce détachée d’occasion. En position de leader de la pièce de réemploi en Europe, CODIMATRA, veut montrer la voie de l’économie circulaire dans son secteur.

« Notre modèle de croissance actuel, basé sur un système de production, est totalement déconnecté des contraintes physiques de notre planète. Nous ne pouvons plus « jeter » les machines de travaux publics ». Les pièces détachées d’occasion sont la solution pour remettre en état votre machine.

Une machine de travaux publics est constituée d’une multitude de pièces qui sont créées et organisées pour réaliser une action définie. Si une pièce arrête de fonctionner pour de multiples raisons, rien n’indique que la pièce située à côté de celle-ci est également en panne ou cassée. C’est dans cette logique que depuis 40 ans nous récupérons et expertisons les multiples pièces de nos machines de travaux publics afin de leur donner une seconde vie, et de vous en faire profiter.

CODIMATRA leader de la pièce détachée d’occasion dans les pays émergents

« Au départ nous allions à contre-courant avec nos machines d’occasion et pièces détachées. La tendance, en effet, est de remplacer l’intégralité de l’engin sans se préoccuper de la panne » indique Philippe Kowalyk. Nous nous sommes rapidement tournés vers des pays émergents : l’Afrique de l’ouest, où nous sommes aujourd’hui leader, mais également l’Europe de l’est. La CODIMATRA est aujourd’hui plus que jamais orientée vers ces nouveaux marchés. C’est pourquoi nous mettons un accent particulier sur la communication et la formation linguistique et technique de nos salariés. Des cours linguistiques collectifs sont donc régulièrement dispensés et nos collaborateurs sont capable d’assurer des conversations en anglais, espagnol, russe, portugais, allemand. Nous avons aujourd’hui un besoin « de personnes avec des connaissances techniques et linguistiques ». Car, dans notre domaine, on ne peut vendre que ce que l’on connait.