La batterie, première victime du froid.

Au petit matin, dès le début de chantier, la machine ne démarre pas, le moteur  tousse légèrement mais refuse de démarrer. La batterie est souvent malmenée par les températures basses de l’hiver et ne fournit plus assez de puissance au démarreur. En effet, comme sur une voiture, le froid va réduire l’efficacité de la batterie et ainsi réduire la puissance de démarrage. La batterie va être plus sollicitée en hiver : pluie, brouillard et un soleil se couchant plus tôt vont pousser le conducteur d’engin de chantier à utiliser plus souvent les phares que lors des autres saisons. Autre joyeuseté de la nature en hiver : le gel, en effet l’option dégivrage va également pomper l’énergie de la batterie.

effet-du-froid-sur-les-machines-de-chantier

Reconnaître les symptômes d’une batterie fatiguée

Vous voulez savoir s’il est nécessaire de changer votre batterie ? Voici les premiers symptômes d’une batterie à changer :

Premièrement, sur la plupart des machines récentes, le tableau de bord va vous indiquer qu’une batterie est déchargée. Ensuite, vous pouvez le remarquer vous-même si vous constatez des difficultés au démarrage. Ensuite vous pouvez voir que les phares de l’engin de chantier éclairent moins que d’habitude ou constater une baisse de l’intensité d’éclairage lors de l’utilisation de votre machine.

Les conseils Codimatra pour votre batterie

Chargez complétement votre batterie ! Comme vu dans le paragraphe plus haut, les phares et autres options vont impacter la puissance de la batterie. Utilisez votre voltmètre pour vérifier que la tension de la batterie est bien aux alentours de 24 volts. Vérifier également les niveaux, et s’ils sont trop bas complétez avec de l’eau déminéralisée.

Le dysfonctionnement peut-il venir de l’alternateur ?

Rappel : Les équipements électriques de votre machine de travaux publics sont alimentés par la batterie lorsque votre engin est à l’arrêt. Mais lorsque le moteur tourne, l’alternateur prend le relais tout en rechargeant la batterie. 

Donc les faibles performances de votre batterie peuvent venir d’un dysfonctionnement de l’alternateur. La courroie de l’alternateur peut se rétracter avec le froid. Une courroie fatiguée va émettre un son strident au démarrage ou à la sollicitation.

Si l’énergie produite par ce dernier n’est pas suffisante pour alimenter votre batterie, voici ce qu’il faut faire :

-        Vérifiez l’état de la courroie d’alternateur, si elle s’effiloche, elle peut rompre prématurément, remplacez-la.

-        Changer d’alternateur. Nous disposons d’un stock conséquent d’alternateur pour des chargeurs et pelleteuses mais aussi pour des tombereaux.

Le start pilote, un produit miracle pour démarrer son moteur ?

Le start pilote est un aérosol réputé pour démarrer instantanément le moteur quel que soit les intempéries. Communément utilisé sur les voitures, il est également utilisable sur les engins de chantiers, machines industrielles et même les machines agricoles. Il s’adapte à tous types de moteurs car son fonctionnement est assez simple : une pulvérisation d’une seule seconde à l’entrée du filtre à air va faire rentrer le mélange jusqu’à la soupape d’admission et pénétrer dans la chambre de combustion et rendre le mélange d’air et de carburant plus combustible ce qui a pour conséquence de permettre au moteur de démarrer instantanément. Certes, ce n’est pas le produit ‘’miracle’’ sur le long terme mais il est très utile pour démarrer son moteur en cas de coup dur en ces froides matinées d’hiver.

Vérification du liquide de refroidissement

Le liquide de refroidissement utilisé sur les engins de chantier contient des propriétés antigel qui permette au liquide de résister jusqu’à une certaine température. Avec le temps, le liquide de refroidissement peut perdre ses propriétés antigel. Pour connaître la teneur de glycol, il faut prélever le liquide dans le radiateur avec un densimètre. Le flotteur gradué indiquera la température à minimale avant congélation. Nous vous conseillons de mettre du liquide de refroidissement résistant à une température de -15° ou encore -20° degrés. Voir jusqu'à -25° dans l'est de la France.

En été, il ne faut surtout pas rehausser le niveau du liquide avec de l’eau pure. Utilisez toujours un liquide de refroidissement comprenant des propriétés antigel car une fois l’hiver venu, le liquide gèlera a des températures plus hautes que celles indiquées sur le bidon. Le liquide gelé augmente de volume et peut provoquer des fissures sur la culasse du moteur, bloquer la pompe à eau, faire éclater le radiateur. Dans tous les cas, il est conseillé de changer son liquide de refroidissement tous les deux à trois ans.

Vérification de l’huile moteur, du filtre à huile et de l’huile de transmission

Le démarrage de l’engin de chantier est difficile ? Le froid a également un effet sur l’huile, bien sûr elle ne gèle pas mais elle devient moins fluide et plus épaisse. Ce qui a pour effet de solliciter encore plus l’accu et le démarreur. Il faut donc souvent changer l’huile moteur et le filtre à huile.

L’huile de transmission devient également plus épaisse ce qui occasionne des difficultés de transmission, elle doit être changée régulièrement.

Si vous évoluez en environnent très froid vous devrez adapter la viscosité de vos huiles moteur, huiles de transmission et graisses.

Comment lire un grade d’huile moteur ?

20W50, 15W40, 0W30 ? comment s’y retrouver ?

Le premier chiffre indique la viscosité à froid plus il est bas, plus l’huile est fluide par temps froid

La lettre W signifie « Winter » pour les huiles toutes saisons.

Le second chiffre quant à lui représente la viscosité à chaud : c’est-à-dire sa capacité à ne pas se liquéfiée et s’évaporer.

Les pétroliers et constructeurs fournissent des huiles hydrauliques et des graisses pour équipements spécialement conçus pour les températures extrêmes

Utilisez du carburant protégé

Le fuel est sensible aux basses températures. Les distributeurs de produits pétroliers fournissent en générale entre le 15 novembre et mi-mars des fuels additivés. Pensez à purger vos filtres à carburant et réservoirs de l’eau de condensation. Un glaçon peut bloquer l’alimentation en carburant.

Les équipements également subissent le froid

Avec le sol gelé, les travaux de terrassement sont plus difficiles. Dans certains pays et régions de France, le sol est gelé plus en profondeur. L’acier des équipements vient se casser sur le sol et ça secoue dans les cabines des engins de chantier. Vous pouvez retrouver des godets et autres équipements renforcés sur Codimatra.