Ouvriers sur le chantier subissant les effets de la chaleur

Les risques de la hausse de chaleur sur le chantier.

Le « coup de chaleur » peut être mortel dans certains cas, il est dû à une longue période d’exposition au soleil, il faut agir dès que les premiers signes apparaissent : vertiges, nausées et même des vomissements. Il faut appeler les secours au plus vite, en attendant, la victime de ces effets doit être prise en charge rapidement, rester dans un endroit frais et boire de l’eau. La forte chaleur et le soleil peut entraîner des coups de soleil, mais surtout des crampes dû à la déshydratation.

Lorsqu’une situation de travail présente un danger le code du travail prévoit un droit de retrait, cela est une raison valable pour quitter son poste. Dans le cas d’une canicule et où l’employeur n’a pas fourni de quoi permettre aux employés de travailler dans de bonnes conditions, ce droit de retrait peut être appliquer.

Au-delà des 30 dégrées, dans le secteur du bâtiment et des travaux publics, l’entreprise à l’obligation de fournir de quoi permettre à chaque employé de chantier de quoi boire au moins trois litres d’eau par jour.

L’activité météorologique est la première information à consulter afin de connaître les alertes canicule mais également les fortes tempêtes afin d’anticiper, évaluer les risques et modifier les conditions de travail en adaptant par exemple les journées, réaliser les tâches demandant le plus d’effort physique tôt le matin et s’atteler aux tâches ne nécessitant pas d’être exposé au soleil l’après-midi.

Augmenter le nombre de pauses en période de canicule et fournir aux professionnels de quoi s’hydrater, des vêtements qui couvre assez de peau mais qui permettent une bonne aération afin de se protéger du soleil. Il faut prévoir des espaces ventilés naturellement ou mécaniquement, surtout dans des endroits pollués.

La chaleur peut être la cause d’une baisse de l’attention, il est conseillé d’encourager la vigilance et la rotation au sein des équipes afin d’éviter d’être trop longtemps exposé au soleil. Il faut prévenir les coups de chaleur, surtout avec de nouveaux employés, intérimaires ou ceux revenus de congés. Il faut également informer les employés des mesures de prévention, de premiers secours et éviter le travail isolé. Il faut porter des équipements de protection individuelle adaptés, vous pouvez retrouver chez Codimatra des casquettes de sécurité, elles sont renforcées et tiennent moins chaud qu’un cas–que. Il faut boire régulièrement de l’eau fraiche et manger salé de préférence pour contrecarrer l’élimination de sels minéraux dans le corps.

Les conséquences de la chaleur : fatigue, déshydratation et baisse de vigilance. Ces effets représente un danger aussi bien pour l’ouvrier lui-même que ses équipiers et l’ensemble de l’entreprise, il faut donc s’organiser en conséquence et adapter les postes et horaires, voire même proposer de faire partie des équipes de nuit pour cette période si l’activité de l’entreprise le permet.

La chaleur affaibli les hommes mais aussi les machines.

La chaleur a également des conséquences sur les machines, favoriser des machines avec un système de climatisation de bonne qualité et un système de filtrage d’air performant, veiller à bien vérifier le filtre à air de cabine de la machine. Ces systèmes sont indispensables pour prévenir des risques professionnels aussi bien liés à la chaleur que la sécurité, elle protège indirectement de la pollution et la poussière puisque la climatisation permet de travailler dans une cabine avec les fenêtres fermées. Codimatra propose de nombreuses machines qui en sont équipées et vend des cabines de remplacement en bon état. Beaucoup de machines sont équipées d’un préfiltre d’air facile à remplacer qui retient les grosses particules, il faut également penser à nettoyer les ailettes des radiateurs/refroidisseurs régulièrement pour éliminer la poussière en enlevant les filtres. En été, le moteur des machines peut surchauffer si le circuit de refroidissement de votre machine ne fonctionne pas correctement. Le circuit de refroidissement comprend un radiateur, une pompe à eau et un thermostat. Si vous constatez une flaque d’eau sous votre engin, il se peut qu’il y ait une fuite du liquide de refroidissement dû à un endommagement des joints durite. Attention, votre ventilateur peut être défectueux et ne pas permettre de diffuser l’air dans le radiateur et de refroidir le liquide du circuit de refroidissement. Codimatra dispose de toutes ces pièces de remplacement pour permettre le bon fonctionnement de votre moteur. En cas de choc frontal il se peut également que votre radiateur d’eau soit endommagé, il dissipe la chaleur dans le liquide de refroidissement afin de réguler la température du moteur aux alentours de 90 dégrées.

Vous constatez une fuite provenant du radiateur d’huile de boîte de vitesse ? Codimatra vous propose une sélection de radiateurs de transmission.


Le conseil Codimatra : Pour éviter la condensation et qu’il y ait de l’eau dans le moteur de votre machine, penser à mettre le carburant le soir.

Pour la climatisation, elle nécessite un contrôle régulier et un remplacement si vous constatez les signes de faiblesses suivants : la climatisation est en état de marche mais l’air soufflé n’est pas refroidi ou très peu, dans ce cas-là il faut recharger le fréon soit chez votre concessionnaire ou votre réparateur. Si vous constatez un bruit métallique anormal lorsque la climatisation marche, il se peut que le compresseur de climatisation soit en fin de vie, contacter Codimatra pour trouver un compresseur de remplacement.

Il faut également effectuer une étude via la station de climatisation pour savoir si on remplace la bouteille déshydratante. Ne pas hésiter à faire un tirage à vide afin de tester l’étanchéité du circuit. Il est également conseillé de contrôler l’électronique, la sonde et la régulation de température. Si l’une de vos pièces est défectueuse, n’hésitez pas à contacter Codimatra pour les changer, nous disposons de 56000 références de pièces détachées pour vos besoins.

Quel que soit le type de réalisation, l’ouvrage sur les chantiers par fortes chaleur nécessite une réorganisation totale de l’environnement de travail, de machines adaptées et une vigilance à tout instant, chaque employé doit être informé des mesures à prendre et des symptômes des coups de chaleur.