Le Caterpillar D9 est un bulldozer de grosse taille.

C’est avec l’aide de nos 6 mécaniciens déconstructeurs que nous démantelons plus de 200 machines chaque année.

La déconstruction d’un D9G est toujours aussi impressionnante, car il s’agit d’un tracteur Caterpillar assez imposant. C’est sa taille, sa durabilité et sa fiabilité qui ont fait du D9 un des bulldozers les plus populaires au monde. L’un de ses concurrents les plus directs reste le Komatsu D275A.

Après avoir reconditionné complètement le moteur avec des pièces d’origine Caterpillar, il y a quelques mois, nous nous attelons aujourd’hui à sa boîte de vitesse.

Le démontage de la boîte de vitesse du Caterpillar D9 est réalisé dans nos ateliers hydrauliques.

 

Chez Codimatra, « pour un démontage propre et sain les opérations de dépose se font en binôme » explique le chef d’équipe déconstruction Gilles Laffitte. Pour conserver notre savoir-faire, nos apprentis sont formés par nos mécaniciens experts. C’est pourquoi le démontage de cette imposante boîte de vitesse de bulldozer a été mené par un expert et un apprenti afin de perpétuer le savoir technique et méthodologique.

La réfection d'une boîte de vitesse doit s'effectuer dans la propreté la plus absolue. L’atelier déconstruction a préalablement nettoyé l’extérieur de la boîte de vitesse. Une fois la boîte de vitesse nettoyée, l’équipe de déconstruction va vidanger la boîte afin qu’elle ne contienne plus d’huile. La pièce est ensuite acheminée, à l’aide d’un élévateur électrique, vers un poste de travail de l’atelier transmission.  Un de nos ponts roulants « monopoutre » va soulever la boîte pour la mettre en place sur la table de travail afin de commencer le démontage de l’organe.

1 - Un premier contrôle visuel est réalisé pour déceler d’éventuelles fissures dans le carter. Notre boîte a passé ce premier contrôle haut la main.

2 – Démontage du distributeur de boîte qui se situe sur la partie haute

2 – Desserrage des boulons côté couple conique

3 – La boîte doit être retournée pour sortir le carter. Pour cela les deux opérateurs vont soulever et incliner la boîte de vitesses grâce à une potence de levage. Afin de travailler en sécurité, la boîte doit être calée en 3 points grâce à des madriers en bois.

4 – Une fois parfaitement calée les opérateurs vont finir de sortir les vis du carter de boîte, pour séparer le carter de la boîte.

5 - Une fois l’ensemble des écrous desserré, le carter est libéré et peut être levé grâce à la potence de levage. Le carter montant le long des guides laisse apparaître le cœur de la boîte de vitesse.

6 -  Afin de retirer la flasque d’étanchéité de la boîte de vitesse, il faut sortir plusieurs vis qui sont retenues par des plaques de freinage.

Le saviez-vous ? La flasque a pour fonction d’assurer une étanchéité optimale en sortie de boîte de vitesse de manière à empêcher toute fuite d’huile. Le joint spi est spécialement conçu pour être en contact direct avec l’huile de la boîte en conservant ses propriétés mécaniques.

7 – Une fois la flasque d’étanchéité de la boîte retirée, il faut sortir les vis extra longues qui traversent les packs de l’ensemble planétaire.

8 – Ces vis enlevées, les carters intérieurs se décompriment et peuvent être retirés un à un grâce à la potence de levage.

9 – Un premier ensemble planétaire peut être retiré. À ce stade, plusieurs vis freinées par des plaques de freinage apparaissent et doivent être démontées pour retirer les autres carters internes de boîtes de vitesses.

10 – Les derniers carters intérieurs peuvent être retirés délicatement pour laisser apparaître le deuxième ensemble planétaire

11 – Une fois le dernier ensemble planétaire retiré et le dernier carter interne démonté l’ensemble des éléments peut être nettoyé méticuleusement dans des bacs nettoyeurs à ultrasons, de dernière génération.

12 – Une fois l’ensemble des pièces démontées et nettoyées, nos experts hydrauliques listent les pièces d’usure à remplacer. Ces pièces seront changées, et la boîte de vitesses remontée selon les recommandations constructeur.

En savoir plus sur le bulldozer Caterpillar D9

Le Caterpillar D9 est un bulldozer de grosse taille. La série a débuté en 1954 avec un prototype de tracteur appelé D9X. Seulement 10 exemplaires ont été produits par les usines Caterpillar. C’est qu’en 1955 que le D9 a été réellement introduit avec un bulldozer développant près de 286ch. Il devait à tout prix concurrencer le très puissant Euclid TC-12. En 1956, Caterpillar décide d’augmenter encore la puissance du monstre pour la porter à 320ch. Il faudra attendre 3 ans pour que Caterpillar change de modèle et de capotage pour « moderniser » la série D9. Agrémenté de la lettre E, le D9E développait plus de 335ch. C’est seulement deux ans après, en 1961, que le légendaire D9G est né. Avec plus de 385ch ce bulldozer a été un véritable succès de robustesse. Il a été produit pendant 13 ans. Dans les années qui ont suivi, sa puissance a atteint des sommets, comme en 1986, avec un D9G de 770ch.