Codimatra vous recommande de remplacer régulièrement vos filtres à carburant

Dans une machine de travaux publics, le circuit d’alimentation en carburant est double. Il y a une partie du circuit qui est en basse pression et une autre en haute pression. De nombreuses pièces d’occasion du circuit de combustible sont disponibles chez Codimatra.

Comment est organisé le circuit de carburant d’une machine de travaux publics ?

Le circuit d’alimentation en diesel de nos machines de travaux publics se divise en deux. Un circuit basse pression qui permet le stockage et la filtration du carburant et un deuxième circuit haute pression qui délivre le carburant aux injecteurs.

Au sein du circuit basse pression, nous retrouvons un réservoir, un préfiltre, une pompe d’alimentation, un filtre, une pompe d’amorçage, une canalisation de refoulement et une canalisation retour.

Le circuit haute pression est plus court, composé de moins d’organes. Nous y retrouvons la pompe d’injection, la tuyauterie haute pression et les injecteurs.

De quoi est constitué le réservoir à carburant ?

un réservoir à carburant va permettre de stocker et de décanter le carburant

Comme son nom l’indique, un réservoir à carburant va permettre de stocker et de décanter le carburant. En effet, le fuel comportant plus de particules lourdes que l’essence, le réservoir d’une machine de construction est constitué de plusieurs éléments pour préfiltrer le carburant. Pour exemple, il est équipé d’un tamis situé dans la goulotte de remplissage afin d’éviter l’entrée de grosses impuretés présentes dans les citernes de carburant.

Le réservoir à carburant est constitué de plusieurs éléments essentiels au bon fonctionnement de la machine de BTP, mais aussi au contrôle et à la maintenance de l’opérateur. On y retrouve la jauge de niveau graduée en litres ou en pourcentage. Sur les matériels récents, les jauges de niveau sont devenues électriques afin de faciliter le contrôle par l’opérateur. Le robinet de purge est également une pièce importante d’un réservoir à carburant, car il va permettre d’évacuer l’eau contenue dans le fuel, ou de vidanger le réservoir.

L’importance d’un séparateur d’eau dans un circuit de carburant !

Le séparateur d’eau, plus communément appelé préfiltre, est monté en série entre le réservoir et la pompe d’alimentation. Il va retenir les grosses impuretés et l’eau que peut contenir le fuel pour les machines. Codimatra recommande un contrôle fréquent du niveau d’eau présent dans le séparateur et de la vidanger avant que le niveau dépasse les ¾ de la cuve.

Quel est le rôle d’une pompe d’alimentation dans le circuit de carburant ?

La pompe d’alimentation va aspirer le fuel et le refouler sous faible pression vers la pompe d’injection. Cette pompe est généralement placée sur nos engins de TP entre le réservoir et le préfiltre. Il existe plusieurs sortes de pompes de transfert : des pompes électriques, des pompes à membrane, des pompes à piston, des pompes à engrenages et des pompes à palettes. Le débit de cette pompe d’alimentation est supérieur au besoin du moteur afin de maintenir une basse pression jusqu’à la pompe à injection.

Quel filtre à carburant choisir ?

Les filtres sont des organes principaux de protection des pompes d’injection et des injecteurs. Les filtres doivent être le plus efficace possible afin d’éviter une dégradation d’organes très onéreux. Codimatra vous recommande de remplacer régulièrement vos filtres à carburant. Bien que les filtres adaptables soient de plus en plus efficients, il faut rester vigilant sur la surface de filtration et la génération d’une pression d’écoulement faible et constante.

Comment fonctionne la pompe à injection sur nos machines de TP ?

Dans nos moteurs thermiques, les pompes à injection jouent un rôle essentiel. Elles permettent la mise en pression, le dosage et la distribution du fuel vers les injecteurs. Parfaitement adaptée au moteur sur lequel elle se trouve, la pompe doit fournir une pression très élevée pour que chaque injecteur puisse injecter à son tour du fuel à haute pression, pendant un délai très court, dans chaque cylindre. Il faut théoriquement 10 000 litres d’air pour brûler un litre de gazole.

Les injecteurs, la dernière étape d’un circuit de carburant

La dernière étape du circuit de carburant est assurée par les injecteurs. Ils permettent d’introduire dans chaque cylindre la bonne quantité de gazole. Les injecteurs projettent sur les parois des cylindres de fines gouttelettes de gazole afin d’avoir une combustion idéale.

Pour plus de renseignements sur les organes vendus par Codimatra, n'hésitez pas à consulter l'ensemble de nos références disponibles en ligne ou de contacter notre service d'experts TP qui sauront vous conseiller sur le bon produit pour votre machine.